Horaires


Mairie
Place Raymond Locatelli
F-57330 Volmerange-les-Mines
Tél.: +33 (0) 3 82 50 61 07
Fax: +33 (0) 3 82 50 27 64
mairie@volmerangelesmines.com


Lundi - Jeudi - Vendredi :
8h00 -12h00 et 15h00 - 17h00

Mardi :
8h00 - 12h00

Mercredi :
8h00 - 12h00 et 14h00 - 18h00

Permanence Urbanisme :
(uniquement sur rendez-vous)
Tous les mardis :
8h00 - 12h00 et 14h00 - 17h00


M. le Maire reçoit sur r.d.v.:
Du Lundi au Vendredi

après 17h30
Le Samedi
9h00 - 12h00

Origines

Selon certains auteurs, le nom de notre commune aurait désigné à l’origine le domaine ou le fief d’un certain VOLCMARUS, le suffixe franc “ing” ou “ingen” indiquant en effet la possession. Volcmarus-ingen ou Volcmar-ingen, donnant WOLLMERINGEN en Allemand et VOLMERANGE en français, serait donc construit comme Lothar-ingen (possession de Lothaire) qui a donné Lothringen en allemand et Lorraine en français.

On imagine d’ailleurs aisément ce Volcmarus gallo-romain déjà installé dans notre beau vallon au moment de la conquête franque.

Des avatars du nom de notre village sont cités dans divers ouvrages :

  • Valembregam Villam in Pago Moslenci en 980
  • Garmerange en 1239
  • Warmerange en 1306
  • Woilmeringen en 1472
  • Volmerange-lès-Oeutrange en 1869
  • Volmerange devient enfin Volmerange-les-Mines le 1er Octobre 1920.

Selon Romain WAGNER dans “Seigneurie de Volmerange Paroisse du keybourg”

Le Francique est la langue qui est issue de celle des Francs. Elle a donné le Luxembourgeois mais aussi le “Platt” de Volmerange ( et de la région de Thionville ) qui s’en distingue par quelques particularismes et surtout par la prononciation. De mémoire d’homme, même pendant l’annexion ( le village a été allemand entre 1870 et 1918 ), à Volmerange, on a toujours parlé “Platt”, à la maison, dans la rue, partout, sauf à l’école.

La richesse culturelle de Volmerange doit beaucoup aux étrangers. Et d’ailleurs, les habitants de Volmerange, à la fin de la Première Guerre Mondiale, n’étaient-ils pas eux-mêmes des étrangers dans leur propre village puisqu’il a fallu qu’en 1920 ils demandent leur réintégration dans la nationalité française. L’essor démographique de la commune est bien sûr dû à l’arrivée massive des mineurs allemands, luxembourgeois, italiens et polonais.

Abonnez-vous à notre Lettre Infos

Visibilité
Infos et Événements