“ILS SONT LOIN LES APPLAUDISSEMENTS DE 20H !”

“ILS SONT LOIN LES APPLAUDISSEMENTS DE 20H !”

Ce confinement est pour le moins bien curieux. Où sont les applaudissements du printemps dernier pour nos soignants ? Où sont passés les gens à la fenêtre, dans la rue encourageant le personnel médical ? Le virus progresse de plus en plus, il est partout autour et parmi nous rendant la tâche de nos médecins, infirmiers, aides-soignants, ambulanciers, pompiers, pharmaciens, bénévoles…de plus en plus ardue.  Il rôde dans chaque coin de rue nous frappant ainsi que nos proches. Nous oublions vite, trop vite ! Les victimes des attentats à peine enterrées sont déjà oubliées. Nos soignants, nos commerçants sont les victimes de ce même oubli.
Nous élus avons conservé la banderole “Merci…” Elle restera tant que ce virus n’ait à jamais disparu. Nous leur devons un indéfectible MERCI. Mais le temps n’est pas à la critique mais à la solidarité. Nous devons nous tourner les uns vers les autres. Pensons à aider notre voisin vulnérable, prendre de ses nouvelles, lui faire ses courses…
N’oublions pas nos commerçants locaux ou sur notre marché. Ils ont besoin de nous comme nous avons besoin d’eux.
Nous pensons fortement à notre restaurateur et à notre coiffeur qui ont dû fermer boutique. Nous n’oublions pas dans nos pensées notre boulanger dont la boulangerie est fermée depuis le mois de juillet faute à un incendie et dont nous attendons l’ouverture début janvier 2021.
Protégeons nous et protégeons les autres : respectons les gestes barrière et portons un masque !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •