Influenza aviaire

Influenza aviaire

Renforcement des mesures de protection des élevages vis-à-vis de l’influenza aviaire

Depuis la détection du virus de l’influenza aviaire hautement pathogène HSN8 le 23 octobre
2020, le nombre de cas dans la faune sauvage ne cesse de croître en Europe. A ce jour, des foyers
domestiques et sauvages ont été confirmés aux Pays-Bas, en Allemagne, au Danemark et au RoyaumeUni.

Cette accélération de la dynamique d’infection accentue le risque d’introduction du virus en
France via les couloirs de migration actuellement empruntés par les oiseaux sauvages. De ce fait, par
arrêté ministériel daté du 4 novembre 2020, le niveau de risque a été modifié et il est désormais élevé
pour notre département.

L’objectif est la protection de l’ensemble des élevages français contre une contamination par
les oiseaux sauvages.

La direction de la protection des populations a informé les éleveurs professionnels de la
conduite à tenir. Pour les élevages non commerciaux de volailles, nous vous demandons de bien vouloir
informer les détenteurs de ces prescriptions. Votre concours est essentiel, car la vigilance des
propriétaires de volailles est indispensable pour éviter l’introduction de cette maladie sur notre
territoire, et pour protéger les élevages contre le risque qu’elle représente.

Mesures prioritaires concernant les élevages non-commerciaux sur l’ensemble du département de la Moselle

  • claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs
  • interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes
  • interdiction d’utilisation d’appelants

D’une façon générale, toute situation susceptible de mettre en contact direct ou indirect des
oiseaux domestiques et des oiseaux sauvages est à proscrire.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •